#WLIC2016, du côté des francophones

L’IFLA compte 7 langues officielles. Outre l’anglais, qui est la langue de travail réelle, les langues reconnues sont l’allemand, l’espagnol, le russe, l’arabe, le chinois, et bien sûr le français. Comme on peut s’en douter, les associations professionnelles francophones sont particulièrement sensibles à la place de cette dernière langue au sein de l’IFLA.

Comme j’ai eu l’occasion d’assister à la fois au caucus francophone du congrès WLIC et à l’assemblée générale de l’AIFBD, je traiterai de ces deux réunions dans le billet ci-dessous. Si vous y étiez, n’hésitez évidemment pas à me signaler tout oubli ou erreur notable.

Continuer à lire … « #WLIC2016, du côté des francophones »

#WLIC2016, autour du congrès

Le congrès international des bibliothèques et de l’information (82nd IFLA world library and information congress) s’est réuni cette année à Columbus, Ohio, du 13 au 19 août. J’ai pu y assister avec le soutien de l’AGBD et de mon employeur. J’avais quelques craintes avant de m’y rendre, mais j’en suis revenu enthousiasmé.

Les quelques considérations générales de ce billet serviront de cadre à ceux qui suivront, plus dédiés au fond et aux conférences auxquelles j’ai eu la chance d’assister. Quand vous aurez terminé de lire ceci, vous aurez tout de même la réponse aux questions majeures qui vous préoccupent, notamment :

  • Pourquoi ce congrès ?
  • Qui l’organise ?
  • Pourquoi toi ?
  • Le chignon est-il obligatoire pour y assister ?
  • Pourquoi à Columbus ?
  • Non, sérieusement, pourquoi à Columbus ?
  • A quoi ressemble la ville ?
  • Et donc, c’était bien ?

Bonne lecture !

Continuer à lire … « #WLIC2016, autour du congrès »