9 conseils pour survivre à une revue de littérature sans se noyer ni devenir fou

Ah, vous avez aussi l’impression de ne pas être efficace dans votre processus de recherche ? Dans cet article invité, Giselle Castelo nous présente sa méthode de travail. Bonne lecture !

1- Par où je commence? Définissez le périmètre de votre travail

En d’autres termes: définissez objectivement ce que vous cherchez et de quoi vous allez parler. Quand on plonge à fond dans un sujet, on peut facilement se perdre dans plein d’autres thèmes en relation avec LE sujet principal, et ensuite partir à la dérive…

S’il s’agit d’un projet de recherche plus encadré, il est essentiel de définir la méthodologie du travail. Si c’est pour un texte moins scientifique, définissez le sujet-cible et combien vous voulez ou pouvez l’approfondir en fonction de la taille du texte visé: ce n’est pas la peine de développer minutieusement tous les aspects d’un sujet si vous n’avez que 10 pages pour le présenter.

2- Qu’est-ce que je lis?

– Choisissez les mots-clés pertinents pour votre recherche, effectuez des recherches avec ces mots, leurs synonymes et leurs contraires : si vous parlez par exemple de risque informationnel, cherchez aussi sécurité + information, mais aussi en anglais ou dans d’autres langues.
– Allez plus loin que Google: utilisez Google Scholar, des bases de données de bibliothèques, et utilisez les références citées dans les textes déjà trouvés (bibliographie).

mot_clef

3- Structurez les sujets: classez vos idées

Il s’agit de répondre aux questions de base sur le sujet: de quoi il s’agit, quand et comment ça se passe, qui est impliqué? Créez des sous-titres (catégories) de sujets basés sur ces informations.

Ensuite, construisez un tableau avec ces catégories et donnez-leur des codes: un numéro ou une couleur. Pensez aussi à regrouper les informations trouvées au fur et à mesure de vos lectures en suivant cette catégorisation. Ce sera plus simple pour retrouver ou relire le tout et faire des comparaisons une fois la phase de lecture terminée.

L’utilisation d’une grille de lecture comme celle-ci peut vous être utile:

grille_lecture

4- Classez votre matériel: ordonnez, archivez les informations trouvées et produites

Si vous avez quelques mois pour préparer un travail, ne comptez pas sur votre mémoire pour ordonner toutes les informations trouvées. Au bout d’un moment, vous aurez tellement lu que les choses les plus intéressantes seront plus ou moins oubliées. Donc classez-les physiquement ou virtuellement. Organisez des classeurs avec les textes que vous citerez, selon leur importance, ou d’une autre façon qui ait un sens pour vous. Ne laissez surtout pas les textes s’empiler en vrac sur votre bureau ou dans un seul dossier de votre ordinateur.

desordre.jpg

5- Créez des “codes” pour les textes lus

– Notez les mots-clés ou la raison pour laquelle un texte est intéressant au sommet de la page.
– Créez une bibliographie commentée (c’est très utile quand on travaille à plusieurs ou pour citer ses sources)
– Créez des résumés sur les point principaux de certains textes, ou simplement des condensés avec les parties les plus importantes (pensez à rajouter la page dans laquelle l’information a été retrouvée, ce sera utile pour future consultation)
– J’ai testé pour vous la méthode manuelle et l’ordinateur. Pour moi, le mieux reste l’ordinateur, parce qu’il est plus facile de faire des copier coller sur le travail final (ce qui épargne du temps pour les citations), de reproduire (si on veut faire d’éventuelles impressions) et de faire des recherches par mot-clé.
– La grille de lecture citée au point 3 aura toute son utilité ici.

revue_litterature

6- Prévoyez un espace pour les idées!

Au fur et à mesure de vos lectures, de nombreuses idées commenceront à vous venir en tête. Notez-les avant de les oublier ! Ayez toujours un bloc-notes sur vous. Créez un document sur lequel vous rassemblerez ces idées (un post-it perdu au fond du sac avec la quittance du supermarché ne sert pas à grand chose).

Ce document regroupant vos idées sera fort utile au moment de la rédaction.

7- Rédigez un planning !

Indépendamment de la méthode utilisée, avoir un planning est important pour ne pas se perdre, se laisser aller à la procrastination, ou céder à une soudaine envie de faire le ménage le jour où l’on doit justement rédiger le travail. Le planning doit être réaliste et les dates établies doivent être respectées.

Je préfère la vieille méthode manuelle, avec une liste de choses à faire et leur délai, mais d’autres préfèrent utiliser des applications.

8- Digérez le tout et produisez votre propre texte

Une fois la phase de lecture finie (oui, il faudra bien fixer une date pour passer à la suite, on ne peut pas TOUT lire), prenez la grille de lecture (point 3), regroupez ce que vous aurez trouvé sur un même sujet: ce sera plus facile à relire pour faire des comparaisons. Consultez les idées que vous aurez notées (point 6), créez un plan de texte pour tout ce que vous avez à dire sur chaque sujet.

9- Quand on travaille en groupe…

Pas facile de travailler en groupe sur une grande charge de textes à lire. Pensez à bien arriver à un accord sur les points 3, 4 et 5 (organiser les idées, les matériaux et les références) et communiquez via chat, skype, whatsapp, ou IRL…

Et vous ? Comment faites-vous pour bien mener une revue de littérature? D’autres suggestions ?


Image de couverture: George Hodan, license CC0.

Autres illustrations: Giselle Castelo, licence CC-by-NC.

Publicités

3 réflexions sur « 9 conseils pour survivre à une revue de littérature sans se noyer ni devenir fou »

  1. Intéressant, merci Giselle! Peut-être que pour classer et archiver ses sources, un logiciel bibliographique type Zotero peut être utile…

    1. Oui, Catherine, certainement un logiciel de gestion de références bibliographiques est très utile pour s’orienter quand la bibliographie devient importante. Merci pour la suggestion!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s